“Clemens Vitrearius Carnotensis”. Sa convalescence commence dans une auberge, où l’a emmené le samaritain, Un brigand. Vente aux enchères sous la halle de la place Billard. mdrrrrrr valroselou 20/01/2013 13:01 Bon, ben voilà, une bonne chose de faite... grâce à toi Careli, plus besoin d'aller à Chartres !!! Oubliez les aéroports, l’achat de billets et les foules, vous pouvez maintenant visiter la cathédrale de Strasbourg chez vous, en vous servant de la visite virtuelle de monuments historiques.Reconnaissable de loin grâce à son allure atypique, la cathédrale de Strasbourg est l’emblème incontesté de la ville et c’est la deuxième cathédrale la plus visitée de France. Les mèches de cheveux se prolongent sur les épaules et font écho à la barbe, Le mois de septembre effectue les vendanges, Octobre fait tomber les glands pour nourrir les porcs, Les porcs du XII° siècle sont encore très près de leur cousin sauvage - le sanglier, Le mois de mai figure un seigneur qui se rend à la chasse, Le mois de juillet moissonne les champs de céréales, Cette scène fait preuve d’un vrai réalisme, Les tiges plient, la main saisit une gerbe et la faucille est maniée d’un coup sec : tout est parfaitement suggéré, Le mois d’août lie les gerbes et les entasse derrière lui, Autre point de vue pour découvrir le visage penché du paysan, Le mois de février se réchauffe devant un feu de cheminée, À l’aide d’une petite serpe, il effectue la coupe, Avril est une représentation très élégante, qui à la différence des autres n’est pas une activité champêtre mais une figuration symbolique, Vu de haut, on apprécie le dessin des branches, qui inclut des palmettes, Le mois de janvier coupe la galette des rois, Le mois de janvier a deux têtes, allusion au Janus de la religion romaine, Les anges situés en partie inférieure - côté gauche, Vue rapprochée d’un ange du côté droit - depuis les échafaudages (2008), Vue rapprochée d’un autre ange du côté droit, L’instrument qu’il porte dans les mains ne serait pas - d’après plusieurs chercheurs - un astrolabe mais une montre solaire, Au niveau des sculptures - avec éclairage rasant, L’un des personnages les plus fascinants du portail royal est l’un des vieillards que l’on mentionne dans le livre de l’apocalypse et qui ‘peuplent’ les voussures de la baie centrale, Restitution du dais qui surmontait autrefois la Vierge en majesté, Visage d’un Roi mage se relevant dans son sommeil, Visage d’un Roi mage conservé au Bowdoin College Museum of Art, Visage de Joseph conservé au Metropolitan Museum of Art, Détail du quadrilobe ‘aux animaux terrestres’, Détail du quadrilobe ‘aux animaux aériens’, Quadrilobe à l’agneau de Dieu - 2ème fragment, Photomontage avec les deux fragments jointifs du quadrilobe à l’agneau de Dieu, Parmi les porteurs d’offrandes (côté gauche), une femme et un homme, L’expression intériorisée de l’homme est mise en valeur par le naturel des cheveux, Les deux hommes suivants, sous les arceaux décoratifs de cette scène, Sagement ondulés autour d’une raie centrale, les cheveux découvrent des yeux vifs, La même femme, en changeant de point de vue, Scène montrant la présentation au temple, Le vieillard Siméon semble se précipiter, L’air pensif est souligné par le voile de tête et l’ondulé des cheveux, Scène de face : les visages, les habits et la gestuelle : tout y est d’une beauté remarquable, Un léger décalage suffit à changer de point de vue, Le visage de Marie exprime une grande sérénité, Expressions du visage - Ici, la spiritualité se manifeste avec une extrême délicatesse, Détail - Étonnante impression de vie qui se dégage de ces pupilles creuses, Annonciation du linteau du portail royal (vers 1150) - La scène entière, Annonciation du linteau du portail royal (vers 1150) - L’ange, Annonciation du linteau du portail royal (vers 1150) - Marie, Annonciation du linteau du portail royal (vers 1150) - Détail, Annonciation du linteau du portail royal (vers 1150) - Zoom sur le visage, Des tours hexagonales alternent avec des tours rondes, De grandes tours à deux étages alternent avec de longues galeries, Au premier plan, de larges pignons triangulaires très ajourés, Les bâtiments à plan centré et plusieurs étages alternent avec des bâtiments rectangulaires, Nous avons sélectionné les exemples les mieux conservés : dans de nombreux secteurs, les tours ajourées ont été fracturées, Alternance de tours quadrangulaires et de tours aux angles saillants, Entre les tours circulaires, de larges frontons très ajourés, Les frontons triangulaires sont au premier plan, Alternance de tours carrées et de tours rondes, Tours rondes crénelées avec hautes fenêtres, L’une des réalisations les plus spectaculaires du portail, Colonnette ‘aux animaux fabuleux et aux hommes combattant’ - Au milieu des rinceaux, émergent des figures variées, Colonnette ‘aux animaux fabuleux et aux hommes combattants’ - Plus haut, un cheval, Colonnette ‘aux animaux fabuleux et aux hommes combattant’ - Un petit homme porte une main à la hanche et tend très haut l’autre bras, Colonnette ‘aux animaux fabuleux et aux hommes combattant’ - Deux oiseaux aux têtes humaines, Colonnette ‘aux personnages animés’ - Une reine ouvrant un livre, Colonnette ‘aux personnages animés’ - Deux personnages combattant, Colonnette ‘aux personnages animés’ - Deux personnages assis, Colonnette ‘aux masques’ - Le personnage lève la tête, Colonnette ‘aux masques’ - Un personnage barbu, Colonnette ‘aux rinceaux torsadés’, détail - Le personnage émerge au milieu des tiges perlés, Colonnette ‘aux rinceaux spiralaires’, détail - Un oiseau à tête humaine, Colonnette ‘aux rinceaux spiralaires’, détail - Un homme barbu, Colonnette ‘aux rinceaux spiralaires’, détail - Le personnage renverse la tête et enjambe une tige, Colonnette ‘aux rinceaux spiralaires’ - Deux personnages dans les tiges, Zoom - Deuxième colonnette dragon/tiges : une femme, quasi entravée par le feuillage, Colonnette ‘aux petites têtes’ - La tête en bas, Colonnette ‘aux petites têtes’ - Une tête, Colonnette ‘aux petites têtes’ - Un beau motif de fleurons en palmettes, Colonnette ‘aux petits bustes émergents’, Détail de la première colonnette dragons/tiges, Troisième colonnette dragons/tiges - Détail : les visages des monstres, Troisième colonnette dragons/tiges - Détail : les visages humains, Rinceaux croisés - On appréciera la complexité de l’enchevêtrement et sa variété très inhabituelle : aucune séquence n’est répétée, Rinceaux croisés, suite - La profondeur de la sculpture, qui étonnera tout sculpteur actuel, explique quelques cassures, Rinceaux spiralés - Cette combinaison originale n’a pas peur de multiplier les tiges perlées, Rinceaux spiralés - Cette pomme de pin est remarquablement conservée, Premières scènes du massacre des innocents, La longueur des scènes de massacre est surprenante, Cette petite scène de transition est terrible, Le dernier chapiteau, qui appartient très probablement à cet ensemble du massacre des innocents est l’un des plus endommagés, Dans la dernière scène, à nouveau une femme se retrouve en face d’un soldat armé d’un glaive qui veut lui arracher son enfan, Ce personnage très abîmé, qui appartient à la scène des bergers selon plusieurs ouvrages de référence, pose question, Probablement Adam : toutes les activités procèdent, par transmission du premier homme, L’un des plus beaux détails de la cathédrale : un mouton grimpe sur un arbuste, Détail. Les sourcils marqués expriment la consternation, Vitraux du Bon Samaritain (à gauche), des Miracles de Notre-Dame (au centre) et de saint Jean (à droite) - bas-côté sud. Au cours des années suivantes, plusieurs bas-reliefs du jubé servent à des réparations ou aménagements du dallage, face sculptée tournée contre terre, Emplacement - déambulatoire nord. Les perles et cabochons y ont été finement sculptés, Deuxième voussure - Gauche - Registre inférieur. Un profil volontaire, Porte principale - 2ème statue à droite - Probablement David. Dans le cycle de la création, aux voussures extérieures du porche nord. Probablement réalisée en 1943, Gravure de Julien Jacottet (1806-1880). A ne pas manquer. Cette gravure laisse une place importante à la végétation, au bord de la rivière, Charles Jouas. Cet élément mobilier - une marche formant estrade - aurait sensiblement la fonction de notre descente de lit contemporaine, Tribune. Jean-Baptiste Camille Corot: La cathédrale de Chartres - Collection Moreau-Nélaton - Musée du Louvre Le site est propriétaire exclusif de la structure et du contenu. Le petit panier accroché à l’étal des donateurs poissonniers est réalisé dans un autre matériau, Vitrail de Joseph. Les dais qui surmontent les statues colonnes sont de vrais édifices miniatures, Les drapés du Christ en majesté (baie centrale - tympan) sont un sujet d’émerveillement constant, Au sommet des colonnettes qui séparent les statues, Vue générale / à niveau des sculptures, Joseph, près des beaux personnages de la visitation (Marie et Élisabeth), Joseph, dont le regard plein de bonté inspire la sympathie, L’enfant Jésus, sanglé de langes. Coïmbra (Portugal) - XII° s. Larges ouvertures d’une salle capitulaire. Loin de s’attaquer à la dépouille, il la défend contre les charognards, signe que Dieu peut changer son naturel féroce, Détails du visage. Deux dragons, Initiale E - Jonas est jeté à la mer et englouti par un monstre marin, Initiale H - avec quelques animaux féroces dont un mord les griffes d’un Dragon, Initiale V - en tête du livre de l’Exode, Initiale E - ouvrant le livre d’Ezéchiel, Initiale V - l’un des hommes est coincé dans les montants tandis que l’autre donne l’impression de fuir, Initiale H - un des rares exemples de décor exclusivement végétal, Initiale - L’ossature du décor est formée par un grand dragon-oiseau, mordu au cou par une autre bête fantastique, Initiale V du livre de Sophonie - le prophète est représenté assis, Initiale V du livre de Michée - Dieu parle au prophète qui semble être surpris par son interpellation, Initiale V - une composition d’une rare élégance. Visite virtuelle insolite - Cathédrale de Strasbourg - Fondation Oeuvre Notre Dame - Alsace 360. Il semble vouloir influencer l’archange, Un petit diable essaye de fausser les plateaux de la balance, dans laquelle on voit deux âmes attendre inquiètes le verdict de la pesée, Un diable, armé d’une fourche, presse quelques damnés. Les peintures de la clé de voûte ont été restaurées en 2008 (1/2), Peintures de clé de voûte. Un chevelure plus bouclée que celle des autres apôtres, Apôtre qui désigne la direction à suivre, Apôtre qui désigne les villages où l’évangélisation reste à faire, Apôtre - qualité de la peinture (drapés, visage), richesse des couleurs (bleu, rosé), Apôtre en attitude de prière suppliante, Apôtre - la main sur la poitrine signifie l’acceptation et l’intériorité, Apôtre - on trouve à la fois les positions debout et assise, Apôtre - chez certains, l’évangéliaire est remplacé par un rouleau, Apôtre - la combinaison de couleurs jaune / vert est assez fréquente, Apôtre - les regards sont parfois remarquablement éveillés, Apôtre - le nombre importants des acteurs (12 !)